6 mauvaises raisons de ne pas aller à l’église

6 mauvaises raisons de ne pas aller à l’église

Le rassemblement hebdomadaire de l’église pour adorer Dieu n’est pas une option parmi les activités du chrétien, c’est un commandement divin : 


« N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autantplus que vous voyez s’approcher le jour » (Hébreux 10 :25).

Malgré cette ordonnance on ne peut plus claire, beaucoup de chrétiens et de personnes professant être chrétiennes ne vont pas régulièrement à l’église. Selon mon expérience, cette omission est justifiée par toutes sortes de mauvaises raisons, en voici six:
1. Je dors le week-end

  • Dieu nous a sauvés de l’enfer éternel par le sacrifice de son propre Fils Jésus Christ qui a souffert ineffablement au Calvaire, et pourtant certaines personnes ne trouvent rien de mieux à rétorquer que le fait qu’elles dorment le week-end aulieu de venir rendre gloire à Dieupour son si grandsalut!Dire illégitimement à Dieu: « j’ai sommeil », alors qu’Il nous a sauvés de la condamnation du péché et du pouvoir du Diable, et qu’Il nous garde qui plus est par sa main puissante, est impensable.Une raison pècheresse pour ce comportement est souvent que beaucoup vont en boite de nuit ou faire la fête le samedi soir, de sorte qu’ils sont ensuite incapables d’être présents (et attentifs) à l’église. Si Dieu est votre Sauveur, ceci n’a aucune place à tenir dans votre vie :« Car ceux qui dorment dormentla nuit, et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres,ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour cas que l’espérance du salut. Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ » (1 Thessaloniciens 5 :7-9).

Dans un sens, le culte de Dieu le dimanche commence le samedi soir. La veille du culte nous devrions nous préparer pour louer le Seigneur, en préparant nos vêtements, notre offrande financière, etc, mais par-dessus tout notre âme, en priant, en lisant la Bible, et en prenantdu repos. 

  • Ainsi la matinée du dimanche sera paisible et nous irons en paix et avec désirà l’église.

2. Je n’ai pas le temps

  •  beaucoup de chrétiens disent aussi « Je n’ai pas le temps », quand il s’agit d’aller aux études bibliques chaque semaine. Nous avons tous tout le temps qu’il faut, il s’agit de prendre le temps pour les choses éternelles..

La lettre aux Colossiens nous donne un principe essentiel sur l’utilisation de notre temps : « Si donc vous êtes ressuscités avec christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

  •  Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie » (Colossiens 3 :1-5).

3. J’ai du travail 

  • Bien sûr, beaucoup ne diront pas qu’ils n’ont pas le temps, mais plutôt qu’ils ont du travail, des choses à faire, certains prennent aussi le dimanche matin pour aller faire du sport, un marathon, ou une activité quelconque dont l’emploi du temps est le même que le cultede Dieu.

Puisque « si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle » (1 Timothée5 :8), il peut être légitime pour un homme de manquer les rassemblements du week-end pour travailler et pourvoir aux besoins de sa famille.Il est évident qu’un chrétien devrait essayer autant que possible de ne pas avoir un travail qui l’empêcherait d’aller au culte le dimanche. Dans le cas contraire, il lui sera nécessaire de participer à un culte et/ou à une étude biblique pendant la semaine.

  • Dans les cas cités précédemment, cependant, il n’ya aucune légitimité pour ignorer le culte hebdomadaire du Seigneur. Adorer Dieu avec la congrégation est notre plus haute priorité, c’est le premier commandement : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force » (Marc 12 :30).En effet, adorer Dieu dans notre vie quotidienne ne saurait être un substitut à l’adoration qui Luiest dû par la congrégation des saints. 

L’Église n’est pas un bâtiment, c’est vous, c’est la famille de Dieu réunie pour l’adorer et écouter la prédication de Sa Parole.,
4. Je suis en vacances 

  • Assister à un culte est essentiel à la vie chrétienne, il ne faut jamais le mettre de côté, même pour les vacances. Il n’y a jamais de vacances dans notre relation avec Dieu. Quand nous partons en vacances avec ma famille nous cherchons par avance quelle église nous visiterons pour les cultes du dimanche.

« Il n’y a jamais de vacances dans notre relation avec Dieu »Dans le cas où cela ne sera vraiment pas possible, nous faisons un culte en famille. Des cantiques seront chantés a capella avec des recueils de chants (si vous n’en avez pas achetez-en), ou en chantant grâce à des vidéos soutirées sur internet (YouTube est très utile pour cela).

  • Le père de famille aura ensuite préparé un message tiré de la Parole de Dieu, ou bien, il aura trouvé une prédication à lire, à regarder ou écouter (YouTube contient aussi de nombreuses prédications, ou bien le site internet de votre église, etc).

Si Christ est « votre vie » alors vous ne souhaiteriez jamais manquer un culte, que ce soit lorsque vous partez en vacances ou devez à choisir vos activités.

  •  Votre priorité sera « les choses d’en haut » et vous glorifierai Dieu selon Ses commandements en lui rendant le culte qui Lui est dû, comme Il le souhaite.

5. Il y a des hypocrites..

  •  nous n’allons pas à l’église pour les hommes, mais pour adorer Dieu. En conséquence, le fait qu’il puisse y avoir des hypocrites a l’église n’a aucune influence sur le fait qu’il nous soit commandé d’adorer Dieu dans la congrégation des saints. 

Il a été dit que si vous trouvez une église parfaite, n’y allez surtout pas, car au moment où vous y entreriez, elle deviendrait imparfaite. Il n’y a pas d’église parfaite, toute les assemblées sont imparfaites car elles contiennent des pécheurs.

  • Parfois nous sommes aussi offensés par des chrétiens qui ont péchés contre nous, et beaucoup ne reviennent plus à l’église pour cette raison. 

Or, si vous êtes chrétien, vous faites partie de la famille de Dieu, et même si tout ne va pas toujours très bien dans une famille, elle reste votre famille et nous devons pardonner et aimer chacun de nos frères et sœurs en Christ:

  • « Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. 

Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. 

  • Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants »(Colossiens 3 :12-15, emphase ajoutée).

Le pardon et la persévérance dans la communion fraternelle sont des marques de la maturité chrétienne, et un des ingrédients essentiels d’une église en bonne santé spirituelle, à l’image de l’église du premier siècle : « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières » (Actes 2 :42).

  • Dans la famille de Dieu, tout comme dans un mariage heureux et mature, la persévérance dans la communion fraternelle -malgré les offenses- produira de grandes bénédictions et des récompenses divines à la gloire de Dieu.

6. La prédication a des erreurs 

  • certains chrétiens pensent qu’il est légitime de ne plus aller à l’église s’il y a des erreurs de doctrines. 

Pour éviter tout quiprosquo, il faut d’abord souligner qu’il est indispensable de quitter une église si elle enseigne des hérésies, car il ne s’agit alors pas d’une vraie église aux yeux de Dieu. C’est-a-dire ? Une hérésie est une croyance opposée à l’essentiel de la foi chrétienne.

  • Si un pasteur ou les anciens d’une église renient que la Bible est la Parole de Dieu, ou ne croient pas à la Trinité, ou renient la divinité et l’humanité du Christ, ou encore la puissance de sade sa résurrection, et le salut par grâce seulement au moyen de la foi seulement au Christ seulement, c’est une église apostâte.

 Il vous faut alors trouver une vraie église.(Notez ici que le catholicisme Romain ne fait donc pas partie de l’Église véritable, pas plus que le protestantisme libéral qui renie le surnaturel, l’inspiration divine de la Bible et ouvre les portes au mariage homosexuel).

  • Si au contraire vous êtes dans une vraie église mais qu’il y a beaucoup d’erreurs de doctrine (et non des hérésies), tels qu’affirmer que la Bible contient des erreurs (le reniement de l’inerrance de la Bible), que le salut peut être perdu, que le Saint-Esprit n’est donné qu’ à ceux qui parlent en langues, quele péché sans repentance dans l’église ne doit pas être sujet à l’excommunication, etc, vous ferez alors bien d’aller dans une autre église si la doctrine est plus biblique.

Attention cependant à ne pas péché contre Christ car nous devons demeurer dans l’église où Dieu nous a placé s’il n’y en a pas d’autres où nous pourrions aller, et ce même si de grandes erreurs y sont monnaie courante.

  •  Nous voyons ceci avec l’église de Thyatire (Apocalypse 2 :18-29) qui était infestée d’une fausse prophétesse qui conduisait des fidèles dans l’iniquité :

« Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. 

  • Je lui ai donné du temps,afin qu’elle se repentit, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité » (v. 20-21).

Pourtant, puisque cette église était la seule de la ville à l’époque et les vrais chrétiens fidèles au Seigneur devaient rester, prier, et influencer l’église dans la sainteté. C’est pourquoi le Seigneur béni ceux qui agissaient ainsi et qui persévérer dans la communion fraternelle :

  • « A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan,comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau ; seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne » (v. 24-25).

Toutefois, dans la plupart des cas, les paroissiens se croient justifiés de quitter une église parce que le pasteur est en désaccord avec eux sur le baptême, sur l’évolutionsur l’évolution, sur la louange, sur la sainte cène, sur la prédestination, etc, qui sont des sujets très importants, mais mais qui n’autorisent absolument pas la séparation. Par ailleurs, il est aussi possible que le Seigneur vous éclaire sur ce sujet de doctrine que vous croyez faux… Persévérons dans la communion fraternelle ! Le Seigneur ne nous dirige pas dans une assemblée sans but.
conclusions selon la Bible, ne pas aller régulièrement à l’église peut être le signe d’une fausse conversion: « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fut manifeste que tous ne sont pas des nôtres » (1 Jean 2:19-20)

  • Les chrétiens peuvent aussi chuter dans le péché pour un temps, et avoir développés des habitudes pècheresses en ayant de mauvaises priorités. 

Il est essentiel d’aller chaque semaine à l’église pour adorer Dieu par la proclamation de sa gloire, de ses œuvres, et de notre dépendance à Lui par nos chants et nos prières, et de l’adorer en écoutant Sa voix par le moyen de la prédication biblique.
Ainsi vivrons-nous pleinement les fruits de la communion fraternelle : 

  • « Voici, oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour desfrères de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord de ses vêtements. 

C’est comme la rosée de l’Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion ; car c’est là que l’Éternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité » (Psaume 133).​

Laisser un commentaire fb

Related posts

Leave a Comment