Du Chaos naissent les étoiles

Du Chaos naissent les étoiles

La terre n’était que chaos et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.”Genèse 1.2-3

  • La plupart des chants poignants que nous aimons ont été écrits par des auteurs éprouvant des temps d’obscurité et de souffrances intenses. De ces événements douloureux sont nées les paroles de cantiques puissants comme “Entre tes mains j’abandonne”, “Tel que je suis sans rien à moi”, “Grâce infinie”, etc.

L’épreuve, le chaos, réajustent les valeurs d’une personne.

Jésus lui-même endura un temps d’agonie jusqu’à transpirer des grumeaux de sang. Il vécut des temps de profonde tristesse et d’angoisse à Gethsémané, nom signifiant “le pressoir à huile”. C’est dans ce lieu, pressé par l’épreuve, et l’appel de la croix se profilant à l’horizon, qu’il prit la pleine décision d’accomplir non pas sa volonté mais celle de son père. Dans la nuit, seul dans son chaos, la naissance de la lumière prit place pour jaillir sur tous les hommes. 

  • Vous sentez-vous à Gethsémané, comme dans un pressoir ? Vous agonisez alors que vos amis dorment tranquillement… Le Seigneur attend de vous un abandon total de votre volonté pour la sienne. De votre chaos actuel peut poindre une lumière divine, une résurrection, un chant nouveau. Et si votre abîme actuel n’était pas une fin mais le début d’un nouveau commencement. 

L’épreuve, le chaos, réajustent les valeurs d’une personne. D’un seul coup, tout ce qui est léger n’a plus sa place. On ne se contente plus de faux-semblants, d’artifices ou de poudre aux yeux. L’obscurité nous replace face à nous-mêmes et à Dieu. C’est précisément dans cette période de chaos que naissent les étoiles.

  • Abandonnez-vous totalement dans les mains de Dieu et entendez sa voix puissante déclarer sur votre vie : “Que la lumière soit…”.

Une prière pour aujourd’hui

  • Seigneur, je viens à toi tel que je suis avec mon chaos afin que ta lumière puisse jaillir dans ma vie, amen.

Patrice Martorano

Laisser un commentaire fb

Related posts

Leave a Comment