Nous n’avons point de cité permanente ici-bas

Nous n’avons point de cité permanente ici-bas

Et vous, les jeunes, souvenez-vous. Aujourd’hui, si vous avez le bonheur d’avoir un papa et une maman qui sont encore en vie, aimez-les, honorez-les. L’heure viendra où vous les considérerez comme les personnes les plus formidables du monde, si ce n’est pas déjà le cas. Et il ne faut jamais, les petits, il ne faut jamais employer à leur égard ce terme injurieux : “le vieux” et “la vieille”. Ce n’est pas le vieux et la vieille. C’est papa et maman.

Et, un jour ou l’autre, quand ils quitteront la pièce dans un cercueil couvert de fleurs, qu’au moment où on les descendra dans la terre, vous entendrez le pasteur dire : “Les cendres retournent aux cendres, et la poussière…” À ce moment-là, ce ne sera pas “le vieux”. Ce ne sera pas “la vieille”, ce sera “maman”. Vous vous tordrez les mains et vous pleurerez. C’est vrai.
Maintenant, pendant qu’elle est encore en vie, offrez-lui des fleurs maintenant, et offrez des fleurs à papa. C’est ça. Maintenant, et la plus belle fleur que vous puissiez leur offrir, c’est de leur obéir. Et c’est la première promesse de la Bible, le premier commandement avec une promesse : “Honore ton père et ta mère : afin que se prolongent les jours sur la terre, que l’Éternel te donne.

Laisser un commentaire fb

Related posts

Leave a Comment